Vers une Europe colonisée ?

La Commission de Bruxelles qui veut supprimer certaines prérogatives aux pays de l'UE, un film sur la guerre d'Algérie qui fait scandale à Cannes et des actes de racisme passés sous silence.



(photo : tiseb - Flickr CC)
(photo : tiseb - Flickr CC)
L’Etat de Californie est en faillite. Et il n’est pas le seul Etat américain dans ce cas. On ne peut même plus payer les fonctionnaires. Or les Etats-Unis constituent une nation fédérale. Cela signifie que Washington gère le budget fédéral (armée, police, diplomatie, infrastructures, etc) mais que les Etats gèrent comme ils l’entendent leur propre budget alimenté par leurs propres impôts. Les pires déficits ne leur sont donc pas interdits : à eux ensuite de résoudre le problème.

Conclusion : la Commission de Bruxelles propose de retirer aux nations qui constituent l’Union européenne les prérogatives dont bénéficient les Etats américains.

Dans un régime fédéral, les Etats, en matière budgétaire, sont souverains et le Bengale Occidental au sein de la fédération indienne peut se doter d’un gouvernement marxiste-léniniste. Dans l’Europe, telle qu’elle se construit, c’est de plus en plus impossible. Donc, je le répète, mieux vaut une simple confédération vague d’Etats souverains (en fait, une sorte de zone de libre échange) ou une véritable fédération européenne des nations unies que cette Europe-là.

La proposition honteuse de la Commission de Bruxelles revient à transformer  les Etats en colonies d’un pouvoir technocratique suprême.

Ce député qui ridiculise la France

A Cannes de nombreux films anglais et américains abordent, de façon cruelle et accusatrice, la guerre d’Irak. Mais moins de dix ans après son déclenchement.
 
Sans problème. C’est possible.  Or un film franco-algérien – « Hors-la-loi » - lui aussi projeté sur la Croisette provoque un scandale parce qu’il aborde, soixante cinq ans après, les événements de Sétif qui ont fait 800 morts français et 30 000 morts autochtones. Donc, en France c’est impossible. Il s’est en effet trouvé un député UMP des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca, assez proche de l’extrême-droite il est vrai, pour exiger l’interdiction de l’œuvre qu’il n’a d’ailleurs pas vue. Ce qui lui a valu de recevoir le prix de la « crétinerie » décerné par l’ Association des réalisateurs. Or non seulement plusieurs élus de la région, chauffés à blanc par des associations de harkis ou de pieds-noirs, lui ont emboîté le pas, mais, en outre, le maire, également UMP de Vallauris, a fait fermer le musée Picasso parce que l’œuvre d’une artiste exposée contenait une vidéo dans laquelle sa mère d’origine algérienne, évoquait la guerre d’Algérie.

A pleurer.

Et cela au moment où les Russes, eux, s’excusent auprès des Polonais pour ce qu’ils leur ont fait subir.

Vous avez dit antiracisme ?

Il ne faut pas voir du racisme partout mais soupçonner du racisme derrière toute phrase politiquement incorrecte comme le font trop souvent les tenants de la bien-pensance. Mais il convient d’être intransigeant quand le racisme se manifeste réellement. Y compris quand il s’agit d’un racisme anti-blanc, ou d’injures antisémites ouvertement proférées par des « jeunes des cités » comme on dit.

Mais la dénonciation de ce délit, quand elle est légitime, ne doit épargner personne. Or, à Grasse, dans les Alpes-Maritimes, deux policiers viennent de bénéficier d’un non-lieu. Pourtant l’affaire est emblématique. Ils avaient arrêté un jeune Tunisien qui avait fait du grabuge. Comme il se débattait, ils l’avaient plaqué à terre et menotté ses mains et ses pieds. C’est alors, inutilement car il ne bougeait plus, qu’ils ont pratiqué sur lui une sorte de « prise d’étranglement » prolongée  jusqu’à ce que mort s’ensuive. Et à l’arrivée, non-lieu !

A Bobigny, un vigile musulman d’un grand magasin a été agressé et jeté à l’eau par une petite bande de jeunes. Il en est mort. Qu’il se soit agi de jeunes juifs peut à la rigueur être passé sous silence. Mais en l’occurrence le meneur du groupe était proche d’un groupuscule sioniste radical. Ce qu’à l’évidence on tente d’occulter. Comme si on avait cherché à dissimuler l’antisémitisme criminel de l’assassin de Ilan Halimi. En cette matière, surtout en cette matière, il ne doit pas y avoir deux poids deux mesures.

Jeudi 13 Mai 2010
Jean-François Kahn

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

357.Posté par Jacques MARTINEZ le 31/05/2010 12:29
je prends le droit de déposer ici mes commentaires.
Vous dites que De Gaulle a conduit une guerre de libération: non il était dans les fourgons des armées de la libération et ne dirigeait rien. Ceux qui ont mené une vraie guerre de libération, c'était les algériens européens et maghrébins. Ils étaient majoritaires et les métropolitains étaient minoritaires. Le Conseil Constitutionnel a rétabli les droits de ces combattants algériens à la retraite égale, merci la France généreuse enfin en 2010.
Par contre son parjure de 1958 à 1962 à donné le droit de se rebeller et exiger le respect des promesses. D'autre part la défense de sa famille et de ses enfants face à la cruauté des fellaghas du FLN est une justification des excés infligés aprés des excés subis ( ou sont les disparus européens et harkis au moment de l'indépendance de l'Algérie?)
DeE Gaulle et honneur sont antinomiques.
Votre mépris des malheureux chefs de la rebellion OAS est criticable.

Choqué Mr Kahn? moi, il y a 50 ans que je me tais.

356.Posté par C'est ça la France le 20/05/2010 05:37
C'est ce que je dis depuis toujours. La France est devenue une pays de racistes. Sarkozy a mis en oeuvre les meilleurs idées Lepeniste.

Le pauvre Abdelkader Hajimi a été étranglé devant plusieurs témoins, certains ont filmés. Les témoignages concordent tous: il a été étranglé par trois policiers, il s'est débattu pendant qu'il agonisait, ensuite lorsqu'il a rendu le souffle les policiers l'ont soulevé et jeté dans le coffre de leur voiture.

Résultat: non-lieu.

Il n'est pas le seul, ça a du arriver des centaines de fois.

Merci à JFK de nous montrer le parallèle avec les Russes. Au moins on peut voir O combien nous avons reculé grâce à notre Roi.

355.Posté par Franz le 19/05/2010 01:35
354.Posté par SILENCE !!! ON TOURNE !!!

Ton constat est réaliste. Il est en effet rarissime que de réels échanges parviennent à se développer. A mon avis, le seul moyen d’y parvenir est de missionner un animateur qui canalise, relance et résume les points de vue. De préférence pas trop maso, si tu vois ce que je veux dire. En commençant par débrancher les psychopathes. Ca demande des moyens importants. Pour quel résultat ? Je ne sais pas si cela existe sur médiapart.

Peut-être que cela tournerait vers l’élitisme. En attendant ces forum servent essentiellement de déversoir. Cette fonction est-elle si inutile ?

Amicalement
Franz

354.Posté par SILENCE !!! ON TOURNE !!! le 19/05/2010 00:31
010 00:23
Réflexion sur ce blog:

En l'espace d'un mois, les commentaires de ce blog sont devenus profondément emmerdants: quasi-monopolisation par un petit groupes d'habitués (mais oui, je m'inclus dedans) et, par conséquent, parfaitement prévisibles et répétitifs; trop forte proportion de psychopathes qui ont besoin d'injurier pour se sentir exister; dialogues de sourds tournant aux monologue : personne n'écoute personne, personne n'est prêt à se laisser convaincre par personne, etc.

Je ne sais pas ce que Jean-François Kahn en attend, mais il sait certainement, maintenant, que ces "débats" ne produiront jamais rien.

Peut-être que la fermeture des commentaires ne serait pas une mauvaise idée?

353.Posté par Franz le 18/05/2010 12:35
351.Posté par anonyme

Rien ne t'interdit d'apporter ta contribution. Tellement plus facile de venir faire pisser son chien sur les forum.

Salut
Franz

352.Posté par Infrangible le 18/05/2010 12:27
En France, il reste encore un budget à gérer ?

351.Posté par anonyme le 18/05/2010 02:39
@Franz @ Laurent Weppe etc..

Je fais les questions et les réponses: complètement schizo.


350.Posté par Franz le 18/05/2010 00:16
@Laurent Weppe

C’est une excellente question. Je me souviens d’un débat à l’occasion du référendum sur le TCE dans lequel François Coppé avait stigmatisé certains nonnistes. Non pas les souverainistes mais ceux qui souhaitaient une Europe plus forte avec une véritable politique sociale. Il avait alors fait remarquer que les élites Françaises, majorité et opposition socialistes confondues ne voulaient à aucun prix d’une Europe fédérale.

Je crois que les populations y seraient plus favorables et mieux préparées.

Un tout petit exemple. On nous vente les qualités irremplaçables de certains dirigeants qui justifieraient des salaires mirobolants. En fait d’irremplaçable c’est leur carnet d’adresse qui l’est. Et qui leur permet d’être soutenus par une petites coterie qui se tient par la barbichette. Des vertus particulièrement hexagonales qui fondraient dans une Europe fédérale. Où M. Proglio ne serait qu’un vulgaire fonctionnaire comme les autres. Ce sont ces gens là, faisant partie de la caste issue des grandes écoles, qui ont tout à perdre. Pas le peuple.

Amicalement
Franz

349.Posté par Laurent Weppe le 17/05/2010 23:55
"Cela signifie que Washington gère le budget fédéral (armée, police, diplomatie, infrastructures, etc"

Et le budget de l'armée grecque n'est pas gérée par Bruxelles, pas plus que les retraites ou une partie de la sécurité sociale, comme c'est le cas aux USA.

De plus, les états ne sont pas si "souverains" en matière budgétaire: ils reçoivent d'importantes aides fédérales, ce qui donne à Washington une importante influence sur leur ligne budgétaire.

Il serait certes préférable d'avoir une Europe entièrement fédérale, mais la faute de cette situation à mi-chemin dans laquelle nous nous trouvons est-elle la faute de Bruxelles, ou celle des classes politiques des états-membres, surtout des principaux états membres, comme la France ou l'Allemagne, qui refusent de franchir le pas?

348.Posté par Franz le 17/05/2010 21:03
@cékoiça ?

C’est bien dommage. S’exprimer (de préférence en tâchant de dialoguer) est un exercice salutaire et nécessaire si l’on croit à la démocratie. Se satisfaire d’un monde où il y aurait d’un côté les sachants qui décideraient de tout et de l’autres ceux qui doivent se soumettre, est parvenu à ses limites. Celles que nous constatons aujourd’hui. Cette panne de projet, cette incapacité qu’ont nos dirigeant à trouver une réponse aux blocages que nous connaissons. Sans prétention démesurée, chacun de nous a une part de solution. Car s’il y a des experts indiscutables nous avons les expertises d’usage. Et puisque les premiers, ne leur en déplaise, ont failli, il nous faut bien nous emparer de la question si nous ne voulons pas que le navire fasse naufrage.

Est-ce si intello de dire cela ? Si l’on veut bien s’intéresser aux questions pour lesquelles nous sommes consultés démocratiquement, il nous appartient d’approfondir nos connaissances. Avec les moyens dont chacun dispose. Et chacun chemine en devenant intello pour certains, inculte pour d’autres. C’est la rançon de cette appropriation.

Il y a un autre intérêt de s’exprimer. Cela permet de formuler ses idées. De mettre un peu d’ordre dans ce qui forge son opinion, parfois constituée de données disparates, émotives et irrationnelles. Cela nécessite de prendre un petit peu de temps pour rédiger. Rédaction qui alors, sort du simple ressenti et peu, en effet être qualifiée de prétentieuse ou d’intello. Est-ce si déshonorant de faire fonctionner ses neurones ?

Cela devrait permettre d‘échanger ses idées. De mieux comprendre pourquoi d’autres n’ont pas les mêmes. Toutes choses qui devraient nous amener à construire notre réflexion à mieux formuler notre demande. De préférence à plusieurs. Je sais, là on entre carrément dans l’utopie.

Je me suis forgé une devise qui peut faire sourire. Plus j’ai raison seul, plus j’ai tort. C’est ce qui me pousse à tenter de faire réagir sur ces forum.

Amicalement
Franz

347.Posté par anonyme le 17/05/2010 20:19
Une complicité, un espoir, le face à face continue!!! La nuit sera noire!!!

346.Posté par cékoiçà ? le 17/05/2010 18:39
à Sandrine et Franz.

Tout comme vous , je lis le blog de J.F.K que je trouve fort intéressant , mais je me garde bien d'y laisser des commentaires , laissant cela à la bande de pseudos intellectuels qui sévissent dans les discussions . C'est à qui paraîtra le plus intelligent , le plus renseigné , le plus , le plus , le plus , c'est sans fin , çà se termine souvent dans l'anarchie la plus totale surtout dans les posts de la nuit ou de fin de conversation !
Insoutenable par moment !

345.Posté par Franz le 17/05/2010 13:19
Salut Sandrine,

Sympa ton intervention. Comme toi je regrette l’absence d’échanges. Je n’ose pas dire constructifs. C’est vrai que quand ceux-ci se limitent entre un ou deux intervenants, ils tendent à exclure ceux qui débarquent. D’autre part, un certain nombre d’interventions ne peuvent que rebuter. Quand elles ne sont pas clairement extrémistes ou l’expression d’une pathologie. La politique tend à attirer les fous. C’est ainsi.

Est-ce à l’image de notre société ? Un peu. Avec une exaspération dans la limite où le petit nombre qui s’exprime ici n’est quand même pas représentatif. Deux solutions : identifier les personnes auxquelles on a envie de répondre en supportant le reste ou renoncer. Je n’arrive pas à choisir la seconde.

Amicalement
Franz

344.Posté par sandrine le 17/05/2010 13:08
je suis venue sur le site ( on dit comme cela ) deJF Khan par envie.
Je trouve ces billets clairs. Pour une fois , moi qui ne suis pas une "intellectuelle " , j ai la possibilité d'avoir un accès compréhensible, sur la France, L'Europe , le Monde..
Je m'interroge, je m'autorise des réflexions .bref je m ouvre . . Après on à ses propres idées mais au moins, et je l'en remercie , il m'alimente en réfléxions , percpertives
Bref j ai trouvé un journaliste qui " me parle"..et qui me donne des accès.

Du coup bien sur je suis venue sur le blog et me suis dit " chouettev" je vais vais pouvoir échanger avec d'autres.
Boum retour sur terre je comprends plus rien .
Ce qu'il me semble lire se sont des " gueguerres" entre blogueurs . Des idées et termes plus incompréhensibles les uns que les autres . Une surenchère d'idées , économiques? philosophiques ? .C'est à qui aura le dernier mot .
C'est bête . Une fois encore je ne doit pas tout comprendre ,
Comme tout à l heure avec mon chauffagiste à qui j ai proposé simplement un verre d'eau ou du jus de fruit qui
A/ m ' a remercié d'être présente.
B/ m 'a remercié du verre.
c/ et c'est mis presque à genoux car je lui ai permis d'utiliser mes toilettes.


343.Posté par anonyme le 17/05/2010 01:19
@ iremaisdiable

'Quand au racisme, c'est un fléau moderne..."

Les fautes d'orthographe aussi pauvre gourde!!!

342.Posté par Iremaisdiable le 16/05/2010 22:29
72.Posté par Maïboroda jean
Benjamin Stora par exemple lol "dans la France face a son passé", j'adore ce mec...
le seul d'ailleurs qui ose faire la distinction entre la Guerre d'Algérie et la guerre pour l'indépendance de l'Algérie, et il y a une grande nuance !

Quand au racisme, c'est un fléau moderne...

341.Posté par Franz le 15/05/2010 11:59
Les perles de Jean Arthuis, ce matin sur France Inter

Michel Sapin dénonce la faible impositions des entreprises du CAC40 : 11 % en moyenne au lieu de 33 % pour les autres. Il y voit une marge importante pour les recettes de l’Etat.

La réponse de Jean Arthuis vaut tous les aveux. Pour lui ce taux représente la partie imposable en France. Il ne faut plus espérer faire contribuer ces sociétés qui pour l’essentiel ont leurs activités à l’étranger.

Autrement dit, on convient que le moteur de notre économie, celui sur lequel s’appuie l’appareil financier n’existe déjà plus. Il a déménagé avec notre économie productive.

Autre remarque en forme d’aveu. Nos ennuis proviendraient du fait que nous entretenons le déficit de la balance commerciale en privilégiant les produits importés. En soulignant que le Français, en se comportant de la sorte creuse également le déficit de la sécurité sociale puisque ces produits ne cotisent pas.

Là encore, on enferme les habitants de ce pays dans une situation de plus en plus schizophrène. On les vire de leurs boîtes pour que celles-ci aillent produire ailleurs à meilleurs coût. C’est ce que Michel Edouard Leclerc appelle, « lutter contre la vie chère ». Une croisade vertueuse selon lui.

Et quand les chômeurs achètent ces articles) que nous importons puisque nous ne les produisons plus, on les accuse de marquer contre leur camp en creusant le déficit de la balance commerciale et le trou de la sécu. Raison pour laquelle ce gouvernement s’interdit d’augmenter les salariés. Ceux-ci n’ayant de cesse que de se ruer sur les produits importés pour accroître ce déficit. Que faire ? Cesser de consommer ? C’est la récession. Consommer un minimum ? On augmente les importations.

Mais bordel, qui nous a fourré dans une telle situation si ce n’est ce même Arthuis au sourire patelin ? On comprend mieux pourquoi le marché qui nous veut tant de bien a cessé de croire en l’Euro.

Amicalement
Franz

340.Posté par Franz le 15/05/2010 01:41
Et quand on propose à Pierre qui est licencié, un emploi à 140 € au lieu de 1400, il s’enrichit ou il s’appauvrit ?
Quand les enfants de Pierre vont de stage non rémunéré en RSA, la génération qui suit Pierre s’enrichit ou s’appauvrit ?

D’autre part, tu parles de 300 million de Chinois. Les Africains n’ont pas vu la couleur de ce progrès. Au contraire, ils changent juste d’exploiteur en passant du petit blanc au petit jaune.

Sort des statistique, Elie. En l’occurrence, il s’agit d’avoir une vision politique et non de faire du masochisme. Il n’est pas possible de se réjouir du bonheur des uns s’il passe par le malheur des autres. Et ce n’est pas parce que nos dirigeants, par leurs politiques coloniales, ont contribué au malheur des autres que nous devons nous réjouir de la situation que la population subit. Cela ne peut pas constituer un programme politique.

Amicalement
Franz

339.Posté par jean-louis CHARPAL le 15/05/2010 01:29
" 273.Posté par JMH le 14/05/2010 20:47
249.Posté par jean-louis CHARPAL
Jean-Louis, je me permet de te faire une suggestion: arrétons de parler de néo-libéralisme.
Aussi je pense qu'il serait beaucoup plus pédagogique de parler de néo-capitalisme ou de capitalisme mondialisé, crois-moi nous serons mieux compris. "

Quand j' ai commencé autour de moi à dénoncer de plus en plus et de plus en plus souvent le système qu'une grande majorité des intervenants de ce blog dénoncent, j' utilisais le terme de " capitalisme sauvage " utilisant les quelques notions d"économie politique qu'on m' avait apprises.

Puis trouvant que la sauvagerie l'emportait sur le capitalisme, j' ai utilisé l'expression
" sauvagerie capitaliste " , puis " sauvagerie capitaliste mondialisée ". Ce système devenant de plus en plus barbare et totalitaire, j'ai utilisée l' expression " sauvagerie économique mondialisée ".

Enfin, constatant que ce que je dénonçais, la plupart de mes semblables qui le faisaient utilisaient l' expression " néo libéralisme ", je l' ai utilisée de plus en plus souvent.

Je ne crois pas que cela ait une importance considérable. Ce qui compte c'est de dénoncer ce système et de proposer une alternative compatible avec nos valeurs, humanistes et démocratiques. Les expressions " capitalisme sauvage mondialisé ", " sauvagerie économique mondialisée " , néo libéralisme " recouvrent la même insupportable et scandaleuse réalité.

338.Posté par Elie Arié le 15/05/2010 00:56
@ 337 Franz

"Est-ce que pour toi, le partage consiste à déshabiller Pierre pour habiller Paul ? "

Ce n'est pas ce qui se passe: nous avons depuis quelques années, une croissance inférieure à 2 %, la Chine a depuis plusieurs années une croissance supérieure à 8%: ça veut dire quoi, pour reprendre ton image?

Que Pierre était très riche, et Paul très pauvre; depuis quelques années, Pierre s'enrichit très lentement, et Paul s'enrichit très vite; à ce rythme-là, Paul sera un jour plus riche que Pierre: ça te choque? pourquoi? surtout si tu te rappelles:

- qu'à l'époque où Pierre (nous) était très riche et Paul très pauvre, ça ne nous empêchait pas de dormir,

-que Pierre a une famille bien moins nombreuse que celle de Paul,

-que tout ce que propose Pierre, c'est de revenir à l'époque où il était très riche et Paul très pauvre.

1 2 3 4 5 » ... 18