Pourquoi Eric Woerth devrait être mis entre parenthèses.



Bien sûr qu’Eric Woerth devrait, sinon démissionner, au moins être mis entre parenthèses.
Pour cette raison simple : dans sa négociation avec les syndicats, à propos de la réforme des retraites, il est aujourd’hui dans une position d’extrême faiblesse, la révélation de ses accointances et proximités avec le sommet de l’oligarchie de l’argent roi lui a fait perdre toute crédibilité pour plaider la cause des sacrifices auprès des représentants des salariés. On imagine les slogans et les pancartes le 24 juin prochain.
Jean Michel Apathie qui, après avoir accablé la pauvre Christine Boutin – quel courage !- vole au secours d’Eric Woerth, argumente en substance : on a besoin de ses grandes qualités pour mener à bien la courageuse réforme des retraites. Mais, c’est exactement l’inverse : même d’un point de vue sarkozyste, il n’est plus en situation de vendre à l’opinion la « courageuse » réforme des retraites.
Imaginez un instant un ministre de la Défense dont on apprendrait, qu’en temps de guerre, il a fait engager son épouse comme conseillère stratégique de l’armée ennemie.
Pour quoi Anelka vient-il d’être viré de l’équipe de France ? Pour avoir injurié Domenech ? Non, mais pour avoir refusé de s’excuser.
Or, Eric Woerth, qui aurait pu, au moins, reconnaître une imprudence, plaider l’indulgence pour un moment de faiblesse, a osé déclarer au JDD, lui qui était ministre du Budget, qui est ami avec le directeur financier de Liliane Bettencourt, Patrice De Maistre et qui a fait engager sa propre épouse dans le staff de gestion de la fortune de la richissime héritière : « Quant à moi, je ne connais pas les finances de Madame Bettencourt et je n’ai aucune information sur une quelconque évasion fiscale » — peut-être ignore-t-il également le montant de notre dette et de nos déficits ! Et, en prime, il nie avoir reçu de l’argent de la principale actionnaire de l’Oréal, alors que Patrice de Maistre, lui, le confirme, tout en précisant que c’était légal. Ce qui est vrai.

Comment peut-on mentir aussi effrontément ?

Woerth ajoute, d’ailleurs, pour se défendre : « J’ai rendu publique une liste d’évadés fiscaux ». Mais non, c’est faux : il a tenu ces listes secrètes, au contraire, et a négocié, en cachette, avec les délinquants, non pas pour appliquer la loi, mais pour leur arranger le coup grâce à des compromis.
Question : certains de ces fraudeurs ne participaient-ils pas à la réception haut de gamme, que le ministre présida au titre de président du club des plus gros donateurs à la campagne électorale de Nicolas Sarkozy, donateurs dont Liliane Bettencourt faisait d’ailleurs partie ? Et cela, précisons-le, alors qu’il était ministre du Budget et que lorsqu’on déclare, en substance, à toutes ces généreuses personnes  « on vous en saura gré », cela pèse lourd.
Oui, il y a scandale. Qui tient à quoi ? A cela qu’un ministre du Budget, qui se présente en chevalier blanc de la lutte anti fraude fiscale, intervient en même temps auprès de ce Patrice De Maistre, qui se révèle être un organisateur de camouflage fiscal et de fuite illégale de capitaux vers des paradis fiscaux, pour faire engager son épouse dans l’équipe de gestion de la colossale fortune de Madame Bettencourt. Or, en quoi consiste en grande partie cette gestion ? A jongler avec des comptes en Suisse, au Lichtenstein, à Singapour, à Hongkong, en Uruguay, pour, justement, faire échapper le plus d’argent possible à l ‘investigation du Fisc. Fisc auquel on dissimule même l’achat d’une île aux Seychelles.
Encore une fois, puisque, jusqu’à présent, les grands médias hésitent à poser la question : ou bien Madame Woerth n’ignore rien des pratiques de l’équipe dont elle fait partie et même les a favorisées, ou bien (et il ne serait pas objectif de l’exclure) elle n’est absolument pas au courant, ni de près ni de loin, et alors elle exerce un emploi fictif, c’est-à-dire que le staff de Patrice De Maistre ne la paye que pour obtenir les grâces de son mari ministre du Budget. S’il existe une autre interprétation possible alors qu’on nous la donne. Peut-être la fonction de Madame Woerth ne consistait-elle qu’à contrôler la comptabilité des achats de Madame Bettencourt chez Dior et Lanvin. Mais alors qu’on le précise et qu’on précise aussi pour quel salaire.
Que dit exactement Patrice De Maistre à Madame Bettencourt dans les fameux enregistrements, certes condamnables, mais d’autant plus explicites que les propos qu’ils rapportent n’étaient évidemment pas censés être rendus publics.
Citation : «  J ‘ai fait venir le ministre Eric Woerth (pour régler quelques problèmes) c’est le mari de Madame Woerth que vous employez, qui est l’une de mes collaboratrices. Il est très sympathique et c’est notre ministre du Budget. En plus, c’est lui qui s’occupe de vos impôts. Il est ministre du Budget. C’est un ami. Donc je trouve que ce n’était pas idiot ». Ou encore : « Je me suis trompé quand j’ai engagé Madame Woerth. J’avoue que quand je l’ai fait son mari était ministre des Finances (sous-entendu je l’ai fait pour ça), il m’a demandé de le faire. Mais aujourd’hui (compte tenu de certains problèmes) on ne peut plus avoir sa femme. C’est trop dangereux. On lui donne de l’argent et puis voilà ».
Il peut effectivement s’agir d’indemnités de licenciement.
Un mois plus tard, Patrice De Maistre explique à Madame Bettencourt à qu’il fait signer des chèques, qu’il faut aider financièrement « Valérie Pécresse, c’est la ministre de la Recherche. Elle va perdre aux régionales mais il faut que l’on montre votre soutien. Le deuxième c’est le ministre du Budget. Il faut aussi l’aider. Et le troisième c’est Nicolas Sarkozy ».
Ajoutons que le même Patrice de Maistre informe sa richissime cliente, contre laquelle sa fille a initié une action en justice : « le conseiller juridique de l’Elysée, que je vois régulièrement pour vous, a dit que le procureur Courroye allait annoncer (dans deux mois) que la demande de votre fille était irrecevable. Donc affaire classée. Mais il ne faut le dire à personne ». Dix mois plus tard, le même rapporte : « L’ex conseiller juridique de l’Elysée (passé entre temps chez LVMH) a voulu me voir, il m’a dit que le président continue de suivre ça de très près. En cour d’Appel, si vous perdez, il m’a assuré qu’on connaît très bien le procureur, donc c’est bien ! ».
Eric Woerth a poussé le cynisme jusqu’à prétendre qu’il s’agissait d’une entreprise de déstabilisation liée à la réforme des retraites. Comme si le majordome indélicat qui a tout enregistré en douce et livré les cassettes à la fille de Madame Bettencourt, avait en tête la réforme des retraites. Stupide !
Donc, tout y est : l’osmose, la quasi fusion du pouvoir politique, d’un certain pouvoir judiciaire et de l’oligarchie financière. La facilité dont bénéficient les grandes fortunes pour rentrer directement, à leur convenance, en relation avec le président de la République et certains de ses ministres pour régler en catimini leurs petites et grandes affaires. Les services rendus. L’argent distribué. L’intervention directe sur le cours de la justice. L’impunité accordée aux oligarques liés au pouvoir en place (Madame Bettencourt habite Neuilly et s’est toujours déclarée proche de Sarkozy) s’adonnant à des pratiques illégales qui feraient condamner lourdement tout citoyen ordinaire.
***
Si on ajoute qu’on achète impunément des élus (comme on l’a fait avec Christine Boutin en lui confiant une juteuse mission bidon pour l’empêcher de rejoindre Dominique de Villepin)…
… qu’on menace ouvertement de couper les aides d’Etat au journal Le Monde s’il ne choisit pas des repreneurs qui conviennent au président de la République….
… qu’on a menti avec un aplomb stupéfiant à propos de l’attentat de Karachi, dont on sait maintenant qu’il était lié à des versements de commissions qui devaient permettre la distribution de rétro-commissions…
On ne s’étonne pas que notre pays soit représenté à une coupe du monde de football par une équipe qui est finalement à l’image de ce qu’il est entrain de devenir.
C’est si vrai que nos footballeurs se comportent, maintenant, comme des salariés syndiqués qui manifestent contre le report de l’âge de la retraite. A chacun ses mutineries !
Oh le courage dont font preuve certains journalistes pour réduire en charpie Nicolas Anelka ! Et s’ils en manifestaient la moitié, voire même le quart, pour aborder l’affaire Woerth !
***
La gauche va finir par s’emparer de l’affaire Woerth. C’est normal et classique. Même si elle-même n’est pas vêtue, en la matière, de probité candide.
Mais de même que la gauche honorable n’a pas hésité à dénoncer les turpitudes mitterrandiennes, la droite honorable, aujourd’hui, s’honorerait en faisant savoir, qu’au-delà de toutes les sensibilités politiques, il y a des pratiques qu’elle ne peut accepter !

Dimanche 20 Juin 2010
Jean-François Kahn

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

308.Posté par sperrin le 12/07/2010 13:51
En avril 2007,vous ecriviez dans Marianne:si sarkozy est élu nous accepterons.Je n'ai jamais oublié cette phrase qui me semblait un incroyable renoncement de votre part au dela de l'evidence du suffrage universel.
Vous disiez à Asnières lors de la campagne éuropéenne:n'exagérons rien ,la france reste un état de droit et n'a pas sombré dans la dictature.
Vous ne pouvez ignorer votre immense popularité puisque vous etes le seul esprit libre ici avec une constance jamais démentie.
Poutant je crains que que vous soyez encore bien en dessous des réalités
La france n'est pas un état de droit puisque le droit s'y applique de manière arbitraire
La france n'est pas une démocratie puisque la majorité de ses citoyens subissent la malhonneteté d'une minorité
La france ne respecte meme pas les droits de l'homme puisqu'elle est multicondamnée par la CEDH
La france aujourd'hui c'est de la merde

307.Posté par ARAMIS le 06/07/2010 22:53
" Comment peut-on mentir ausii efrontément ?" Simple, y a plus à ce gêner avec un peuple endormi à coup de télé neuneu et d'abrutissement en tous genres via la société de consommation à outrance. Leur problème, c'est que çà prend de moins en moins et qu'ils continuent à tirer sur la corde émincée, tandis que le peuple se réveille, voilà le problème. Serons-nous assez à être réveiller à temps et seront-ils assez glands pour continuer leurs conneries pour reprovoquer une nuit du 4 août ? Telle est la question... ARAMIS

306.Posté par Christophe P le 06/07/2010 17:19
Oui oui, je connais Jorion, mais y'a encore du boulot à faire.

Bon, le mieux est d'aller voir du côté de la cosmologie des plamas (sites anglophones, y'a rien en français si ce n'est qqes traductions.)

Cette théorie a été mise de côté en 1920 au profit du feu de camp céleste ptolémaïque.

On en est encore à l'âge des cavernes, effectivmeent parceque les mathématiciens et les pisseurs de code informatique ont pris le pouvoir.

Mais là aussi, y'a encore du boulot.

Enfin, c'est tjrs mieux que l'énergie noire, la matière noire, et les trous noirs.

Tof

305.Posté par colargol le 06/07/2010 16:13
@Tof

"Où sont les intellectuels vivaces qui cassent les paradigmes, créent de nouveaux concepts à l’image des penseurs du XVIII ème siècle, qui avaient compris que c’est bien de la compréhension de la nature du monde, de la matière et des hommes qu’émergeraient les nouveaux concepts à même de réaliser le vivre ensemble et tracer un avenir pour l’humanité ?"

Moi je te dis , achète le livre "Comment la réalité et la vérité ont été inventées" de Paul Jorion, sans hésiter. Il prend à la fois le parti de casser les paradigmes qui mènent le monde à sa perte et de chercher à repérer toutes les bifurcations de la pensée humaine et tenter de comprendre à quel moment elle est partie à la dérive.
Pour lui on a "cassé le safran" notamment lorsque les scientifiques ont trouvé plus commode d'élaborer des modèles théorIques qu'ils cherchaient à démontrer par l'expérimentation
plutôt que de continuer à observer les phénomènes et d'en déduire une théorie.....
Alors tant qu'on a ps démontré qu'une théorie est fausse, on a tendance à croire qu'elle est bonne..... c'est ce principe qui a été appliqué pour élaborer les modèles financiers où l'on gagne à tout les coups, qu'on peut spéculer à la hausse comme à la baisse, en vendant des produits financiers avant de les avoir achetés avec de l'argent qui n'existe pas...

304.Posté par Christophe P le 06/07/2010 15:40
Bof, moi je disais cela pour éclairer un peu. Il y a très souvent un agenda caché et masqué au tintamarre médiatique ambiant, c'est le B-A BA de l'investigation. Et point n'est besoin de tomber dans le conspirationisme et cie.

Il n'est que de voir les derniers reportages d'investigation sur la seconde guerre mondiale, on va encore de surprises en surprises.

La plupart des progrès scientifiques de ces 60 dernières années sont issus de recherches militaires, les fameuses start-up sont une vaste blague (j'en était un acteur) et la plupart du temps ne servent que de couverture à la déclassification de technologies devenues banales. Les nouvelles technologies de l’information et leurs objets quasi magiques ne sont rien en comparaison de ce qui est développé dans les laboratoires militaires.

Les penseurs, intellectuels, nouveaux philosophes, journalistes, essayistes, tout ce qui concourt aujourd’hui à former une partie de l’opinion publique a abdiqué son potentiel critique au sens large au profit de diarrhées sociétales, de logorrhées sociologiques, souvent intéressantes mais toujours à la surface des choses, comme l’écume.

Où sont les intellectuels vivaces qui cassent les paradigmes, créent de nouveaux concepts à l’image des penseurs du XVIII ème siècle, qui avaient compris que c’est bien de la compréhension de la nature du monde, de la matière et des hommes qu’émergeraient les nouveaux concepts à même de réaliser le vivre ensemble et tracer un avenir pour l’humanité ? Ainsi, le philosophe était-il toujours proche du naturaliste, le théologien de l’astronome, le libre penseur du mathématicien. On a vécu 200 ans avec cela, aujourd'hui c'est périmé. Il faut un nouveau départ.

Les intellectuels contemporains vivent enfermés dans leurs bulles de suffisance savante mais limitées et circonscrites aux frontières de leurs seules disciplines. Que peut bien comprendre un A Finkelkraut (pour qui par ailleurs j’ai le plus grand respect) des enjeux du monde ne sachant même pas ce qu’est un atome ? Comment comprendre les enjeux de la politique internationale sans avoir connaissance des armes nouvelles (électromagnétiques pour l'essentiel) qui depuis 50 ans, et dans l’ignorance générale, sont bel et bien devenues le nouveau paradigme de la terreur ?

Reprendre pied dans le monde réel de la matière, du tellurique, des « tôles et boulons », permettra aux intellectuels de retrouver une place prépondérante dans la construction d’une vision pour l’avenir de l’humanité. Sans cela, ils sont tous condamnés, sans exception, à devenir les rétroviseurs d’une pensée pervertie par des assises sableuses, quelle que soit leur niveau intellectuel, et nous mêmes à devoir subir ce brouet matérialisé dans la trop fameuse « pensée unique ». Même un JFK (que je suis depuis 20 ans fidèlement)) au sommet de son art, ne fait que concourir à l’entretien de cette pensée unique qu’il dénonce, au seul motif qu’il n’a pas la caisse à outils pour proposer, sur la base de ce que la science peut faire ou fera, une porte de sortie, un parcours possible pour l’humanité.

Le monde est à la veille d’évolutions technologiques sans précédent, mais dont certaines applications sont porteuses de nouvelles formes de totalitarisme. C’est précisément le rôle des intellectuels d’éclairer l’humanité sur ces questions pour tracer le chemin. Seuls des facteurs exogènes font évoluer les comportements ou les sociétés humaines. C’est bien la pilule contraceptive qui a permis un changement radical des rapports hommes / femmes, et non pas une forme de grâce civilisationnelle qui serait soudainement tombée sur la gente masculine occidentale dans les années 60. C’est la seule vraie révolution de ces 10 000 dernières années.

Ah et pour jouer les grands savants : l'avenir de l'humanité s'éclairera quand enfin la véritable nature du fonctionnement du soleil et des étoiles en général émergera.

Y'en a qui savent. Mais ils ont fait des armes avec, en lieu et place d'en faire profiter le plus grand nombre.

On ne va pas tarder, d'ailleurs, à en voir une démonstration éclatante en Iran.

Pour le pétrole ?

Non, car l'Iran après le conflit d'avec l'Irak a gardé un petit arrière goût chimique dans la bouche.

Les barbus y ont pris goût et ont développé un arsenal chimique à faire peur, et leurs vecteurs sont au point.

La vraie raison de la guerre d'Irak de 2003 est dans les scuds de Saddam sur Israël en 1991.

Pour un ongle un bras, pour une dent toute la gueule !

A dessein , le conflit israélo-palestinien est entretenu artificiellement (assassinat de Y Rabbin)pour permettre à Israël de maintenir la pression sur certains autres voisins bcp plus dangereux (théorie du chaos).

Donc, il va y a voir une intervention en Iran, pour réduire à l'état de poussière l'arsenal chimique, réel celui là, des enturbannés de Téhéran.

http://www.electricuniverse.info/Introduction

Tof

303.Posté par Colargol le 06/07/2010 11:08
OOOPS désaulé pour les fautes de frappe pas eu le temps de relire quant à .....etc, pardonnez moi .., je sais pas vous, mais moi l'écriture verticale.....

302.Posté par Colargol le 06/07/2010 11:06



Banier de crabes.... C'était tentant oui , "tout pour ma gueule", je jouis de ma fortune toute seule et je vous emmerde mais moi aussi je m'emmerde..... trop d'argent rendrait il non seulement malheureux mais bête "Bettencourt" ou bête tout court.....? à lire les détails des dialogues entre HDM et elle ... Aloïs guette.....
Regardez la page de couverture de Fortune ....où l'on voit les deux hommes les plus riches de la planète heureux et rayonnants depuis qu'ils ne se sentent plus esclaves de leur fortune....il faut lire absolument le dernier numéro de "Fortune" où certains anglo saxons montrent qu'ils sont capables de résilience et de sursaut ; Bill Gates et Warren Buffet sont entrain d'essayer de convaincre 500 DES PERSONNES LES PLUS FORTUNEES aux USA de reverser la moitié de leur richesse dans fonds destiné à l'humanité la plus défavorisée dans le monde. Ce n'est plus de l'utopie lorsque deux fortunes majeures ont donné l'exemple. Quel recyclage par le haut de l'argent comme pris dans un mouvement climatique anticyclonique monte et redescend en pluie fine pour protéger les bébés de la malaria ou du SIDA avant de pouvoir recommencer à mieux les nourrir, quand à les éduquer, je ne suis pas sûr qu'il faille le faire..... pas du moins à notre culture mais faire émerger les voies d'une négritude nouvelle en ce qui concerne l'Afrique.

Oui la nouvelle donne pourrait venir d'outre atlantique même si un "Quarteron" d'obsédés fiduciaires et financiarisés s'accrocheront désepérément à maintenir le système en place ou à faire croire qu'il a changé.

l'Argent est un mauvais "maître" ou mauvais "Maîstre" ? mais un bon serviteur, alors Liliane t'attends quoi pour faire comme Bill ou Warren, avant de tout perdre.....



301.Posté par les-francais-ont-ce-qu'ils-méritent le 06/07/2010 03:04
Ma dernière phrase dont je suis un peu fière, pour les cognitifs lents, veut dire explicitement : voix, images, enregistrées, +communication immédiate au monde entier = révélations

Ces révélations et 'moralisations' auraient pris des années autrefois ou jamais, mais les larcins petits ou grands ont toujours existé. Maintenant, leurs auteurs peuvent être pris sur le coup à chaque instant. Comme par exemple, notre vitesse en voiture, et ces anglais en plein rue, qui se sont vus grondés par un haut parleur pour avoir jeter des objets par terre. Un caméra observe tous les coins de rue et quelqu'un est là pour réagir à la moindre éffraction.

En fait tout le monde peut maintenant jouer au Big Brother.

Effrayant, mais moteur de reflexions et remaniements. Aussi, sans doute moteur de nouveaux métiers qui seront détecteurs des nouvelles intrusions, et conseillers pour mieux éviter les cauchemars supplémentaires.

Juste pour les nouveaux décus de droite, qu'ils comprennent, et les anciens de gauche qui imaginent que c'est d'un coup la manne des roses.. Pas si sur.




300.Posté par les-francais-ont-ce-qu'ils-méritent le 06/07/2010 02:01
@ Christophe 299

bof, tout ça je n'y comprends pas grand chose et je suis sur que t'as trop regardé les vieux films de télé qu'on a pour les vacances. OUI, vacances, ça te fera du bien

Marrant quand meme que Bill gates et Warren Buffet lancent leur offre de 50% de leur fortune pour les oeuvres caritatives. Ca va arriver sur l'ordi de de Maestre aussi. Que décidera la grande dame ? Il n'y a pas que des baniers dans le monde, meme si elle a sa fondation..

Marrant, car juste ce temps-ci, mon fils doit choisir entre sa formation informatique en alternance chez IBM qui fait du Open Source, et Essilor qui fait du Microsoft. C'est le monde à l'envers !

Ou un drole de monde/guerre...

Quant à Mme Lagarde, faut pas croire qu'elle est l'amante de Cheney, (qui se trouvera un jour devant un tribunal de toute façon). Tout le monde peut faire des erreurs, même M. Madoff. Moi, j'aime pas mal cette femme et ai toujours pensé dès le début qu'elle ira loooiiinnggg. Bon je ne suis pas experte comme toi. Attention au bogeyman sous le lit cette nuit, c'est la pleine lune ;(, par contre mes carrottes vont bien pousser.

A part ça, et si l'Europe était ingouvernable à cause des petits cons européens qui n'y comprennent rien et votent quand même ? Ou bien c'est la faute aux médias, qui n'ont pas fait leur boulot d'information ? Ou les politiques ? Et si tout 'ça' est à cause de ce 'gouvernement de l'ombre' qui veut détuire le monde ? Je n'ai jamais très bien compris pourquoi, mais il y en a qui le croit. Ou encore ces diables d'extraterrestres qui nous manipule carrément par notre ADN ? Ou simplement le grand méchant loup ?

La moralité mondiale semble se transformer au gré des nouvelles technologies. Il faut s'y faire, et le plus vite possible. Ce n'est pas pour les vieux, c'est sur.


299.Posté par Christophe P le 05/07/2010 18:23
Et si l'affaire Woerth cachait autre chose ?

La droite tire au boulet prétextant une attaque en règle contre "la réforme des retraites".

Osons une autre analyse :

Un vaste remaniement ministériel est annoncé au clairon. Fillon va t-il partir ? A moins d'être complètement maso, la réponse est Oui.

Avant l'affaire Bettencourt, Woerth était le candidat idéal, la petite bête qui monte qui monte de la sarkozie, le petit soldat qui sera au moins aussi docile que Fillon.

Il va y avoir prochainement un autre crack au moins aussi important que celui orchestré le 15 septembre 2008. ça va secouer très très fort, il va encore falloir sauver nos banques en faillite. Le plus récemment, La BCE a prêté 112 milliards d'euro aux banques européennes en pleine déconfiture. Les prêts interbancaires sont au point mort, et tous les soirs, 400 milliards d'euro de nos banques prennent le chemin de la BCE, pour aller dormir au chaud, on ne sait jamais....

Cette crise orchestrée depuis New York va avoir besoin d'un allié fort et inconditionnel, et Madame Christine Lagarde est la candidate idéale.

Indices : Schwarzie en Californie vient de passer tous ses fonctionnaires au salaire minimum, 20 Etats au moins sont en faillite, des dizaines de policiers, pompiers, enseignants, soignants sont licenciés par paquets de 12. Les USA ferment leurs écoles dans l'indifférence générale.

Rappelons qu'avant de rejoindre Villepin, La Marquise contrait Airbus aux USA au sein de son cabinet d'avocats, et donc jouait contre les intérêts européens.

Et avant cela : "De 1995 à 2002, elle est membre du think tank Center for Strategic and International Studies (CSIS), au sein duquel elle coprésidait avec Zbigniew Brzezinski la commission Action USA-UE-Pologne et suivait plus particulièrement le groupe de travail Industries de défense USA-Pologne (1995-2002) et les questions liées à la libéralisation des échanges polonais[10]. En 2003, elle est également devenue membre de la Commission pour l’élargissement de la communauté euro-atlantique". Sources Wikipedia.

Ce think thank était présidé par D Cheney.

Ah là tiens, y'en a qui tendent l'oreille !

Madame C Lagarde, la candidate euro-atlantiste, celle de la World Company des Guignols, est d'ores et déjà sur orbite pour prendre le poste.

Toute la pyramide européenne actuelle tient, car le bon populo ne sait pas que l'Europe depuis belle lurette est pilotée depuis les USA. L'intouchable Jean Monnet n'a t-il pas passé l'essentiel de WWII aux USA ? Quand vous aurez trouvé ce qu'il y faisait, avec qui et pourquoi, vous aurez la réponse au pourquoi de l'évolution des Institutions européennes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on nous a présenté une Constitution qui rend l'Europe ingouvernable à 27. cela permet aux euro-atlantistes de maîtriser la situation, et surtout d'empêcher les souverainistes européens de se défendre contre les USA et contre la Chine.

De Gaulle l'avait pressenti, tout est dans ses mémoires. YA KA LIRE ! (Je ne suis pas gaulliste, mais rendons à César...).

L'aggravation majeure prochaine du contexte économique, financier et social va nécessiter au poste de pilotage des mains amies qui ne tremblent pas, qui ne doutent pas, qui ne posent pas de question.

C'est d'ailleurs le principal problème de la sarkozie : sous un habillage habile, se cache une bande d'avocats d'affaires sans foi ni loi, ni états d'âme, Sarkozy en tête.

On a tout de même élu un type dont la spécialité à Neuilly était l'organisation de l'exil fiscal du gratin. Franchement, qu'est-ce que la France peut attendre d'un mec pareil ?

Sarko n'a peut-être pas toutes les cartes en mains, et sa présidence commence à ressembler à un dîner de con.

Il faudra bien un jour savoir dans quelles conditions et sous la pression de qui a été signé l'accord de réciprocité militaire avec Abu Dhabi, une folie stratégique dans le contexte que nous connaissons, où la dernière résolution de l'ONU contre l'Iran autorise la fouille des bâtiments iraniens. La plus formidable armada croise dans les parages, et un battement de cils suffira a tout faire partir.

Marianne et JFK ont raison à propos de Woerth, mais ne serait-il pas intéressant de voir si les sources n'auraient finalement pas intérêt à flinguer Woerth pour une autre raison que la belle histoire de OUI-OUI qu'on nous a vendu ?

Sarko a eu tort de lâcher ses 2 saltimbanques. Maintenant la meute a le goût du sang dans la bouche, et ne se satisfera que d'un morceau de choix en guise de plat de résistance.

J'ai quand même gardé le meilleur pour la fin :

Le femme de Mr Woerth était en poste en Suisse pour s'occuper des comptes Bettencourt, c'est dans la Tribune de Genève du 01/07 :

http://www.tdg.ch/actu/economie/genevagate-menace-bettencourt-woerth-2010-07-01

Du caviar, mais qui a visiblement du ma à passer la frontière dans les colonnes de nos journaux.

Sarko a fait un affront à la Suisse en préférant regarder un match de foot plutôt que de recevoir comme prévu la Pdte de la Confédération.

La vengeance est un plat qui se mange froid, et les vulgos de la droite vont apprendre à leurs dépends qu'on ne bouscule pas impunément la quiétude des suisses.

Maintenant, Mr Woerth, permettez moi de répondre à votre question : oui, vous avez bien la tête du comptable véreux d'Al Capone.

Bon, j'arrête là, je vais me ramasser un contrôle fiscal....

Tof

298.Posté par karine M le 04/07/2010 22:32
Twitter
C'est l'apocalypse gouvernementale qui se prépare....; ) C'est une honte cet équipage gouvernementale UMP.... Les pauvres citoyens au travail... Et ces vedettes au dessus des lois, qui se remplis les poches de façon illégale... Vraiment, un déséquilibre dangereux en France...

297.Posté par Taillade le 04/07/2010 21:00
Monsieur Kahn
Ce soir, dimanche 4 juillet, la France vient d'apprendre que 2 "vilains"ministres viennent de démissionner : Messieurs Blanc et Joyandet! Il faut sauver le soldat "Woerth" et donner en pature au "vulgum pecus" des gardes rapprochés du Président à déchiqueter! Bien sur, ni Rama Yade, ni Fadela Amara ne seront soumisesà la vindicte populaire, pour ne pas choquer les français issus de la diversité (aucun racisme dans mes propos, je suis issue à 50% de l'immigration espagnole!). Mais ces 2 secrétaires d'états qui ont démissionné (vraiment) ont certainement des fromages promis pour leur sacrifice! Le Président pense que les français sont de tels c.... qi'ils ne verront pas la tromperie de la manoeuvre. Pitié, Monsieur le Président, sachez que dans tout combat, il ne faut pas sous-estimer l'adversaire.
Merci, Monsieur Kahn, d'avoir lu mon message et sachez que, même si vous n'êtes pas de gauche comme vous le rappelez très souvent dans votre bloc-notes (trop souvent à mon goût), et que moi je suis de gauche (laquelle ne me le demandez surtout pas), j'apprécie votre humanisme et votre souci de la république et de la démocratie tout comme beaucoup de mes concitoyens.
Respectueuses salutations
Josette Taillade

296.Posté par rogerius le 01/07/2010 20:44
A propos du foot-ball : le grand absent des débats, c'est Michel Platini. C'est pourtant lui qui a toujours soutenu le maintien de R. Domenech au poste d'entraîneur de l'équipe de France, auprès de J-P Escalettes. M Platini devrait venir s'expliquer devant les francais et, pourquoi pas puisque c'est la mode, à l'Assemblée Nationale. Peut-être veut-on le ménager en remerciement pour l'Euro 2016? De toute façon, le foot reprendra et tout ce petit monde continuera à ramasser les euros qui dégoulinent de toutes parts.

295.Posté par Kamizole le 01/07/2010 19:33
Combien de temps Eric Woerth pourra-t-il tenir ? Sa défense est aussi débile qu'en sont temps celle d'Hervé Gaymard s'enferrant dans ses mensonges successifs au sujet de son appartement de fonction. Chaque jour apporte son lot de révélations. La dernière en date étant le dîner avec Liliane Bettencourt qu'il disait n'avoir jamais renconrée. J'étais tellement sûre du contraire que j'avais passé du temps à chercher une photo prouvant le contraire sur Google images. Vous y ajoutez le 4e chèque de Liliane Bettencourt à son association de soutien - alors qu'il ne fit nullement campagne pour les Régionales - la Légion d'honneur remise par Woerth à Maistre... etc.

L'image du "M. Parfait" de la Sarkozie (titre de l'article de l'article de Daniel Bernard dans Marianne du 5 au 11 juin 2010) en prend un sacré coup. Je n'ai pas encore lu Le Canard de cette semaine mais il serait riche aussi de révélations sur l'oeuvre de Woerth dans l'Oise...

294.Posté par Kamizole le 01/07/2010 19:17
L'article de JFK prend encore plus de sel aujourd'hui... J'ai effectivement relevé quelques banderoles sur le parcours de la Manif du 24 juin, la plupart faisant le rapport direct entre les Bleus et la corruption de l'Etat-UMP (comme naguère l'Etat-RPR)... Les affaires des gouvernements de gauche m'ont encore plus défrisée que j'attendais plus de vertu de ma famille politique. Le rapport entre l'Equipe de France, les ministres ou hauts fonctionnaires et dirigeants des grands groupes multinationaux c'est le mépris le plus total pour le vulgum pecus, les salariés - sans même parler des petits retraités de mon espèce - et tous ceux qui souffrent de la crise économique et sociale dont les banques et l'ultralibéralisme sont responsables, alors qu'eux s'en mettent plein les fouilles.

A mon avis, le problème des retraites n'est nullement démographique. Encore un faux prétexte - une bonne décanche dirait un Solognot. Ses causes sont à rechercher dans la désindustrialisation - amorcée au milieu des années 70 mais de plus en plus massive avec les délocalisations - la faiblesse des salaires de moins en moins qualifiés pour la même raison - encore que j'ai été indignée de voir à l'ANPE où j'avais accompagnée une amie que l'on demandait des ouvriers dans la mécanique de précision - qualifiés et 10 ans d'expérience - au... smic. J'avais été infirmière 6 ans de 1972 à 1978 dans une usine de mécanique de précision travaillant essentiellement pour l'aéronautique et je connaissais tous les salaires, des OS aux ouvriers hautement qualifiés et aucun n'eût accepté de travailler au tarif d'un manoeuvre ! Vous y ajoutez les exonérations de charge - que l'Etat n'a jamais compensé malgré les rappels de la Cour des comptes et les promesses du même Eric Woerth ! et toutes les charges indues qui grèvent les régimes sociaux, Sécu, Allocations familiales et retraites...

Si vous ne me croyez pas sur la faiblesse de salaires, lisez ce qu'écrit à ce sujet l'économiste Paul Jorion sur les causes de l'endettement des Américains - pour préserver l'american way of life malgré la baisse des salaires depuis les années Reagan - avec les retombées des crédits immobiliers, morgtae subprimes et emprunts classiques par la suite à cause du chômage... En France également nous avons de plus en plus des working poors.

293.Posté par federico Lopez le 28/06/2010 13:47
Cela va s'étouffer, comme l'affaire desz chèques incroyables versés par des associations (SOS racisme, les parrains dee Sos Racisme) sur le compte de Julien Dray et le prêt acordé par Berger pour la maison de Dray dans le midi que le député a remboursé à la va-vite une fois l'affaire ébruitée. Un simple rappel à la loi pour Dray, aucun procès.
Et là pas de procureur saisi, rien sur l'affaire des chèques à Pécresse, Woerth et Sarkozy (et pas à l'UMP, comme ils le prétendent), LES ENREGISTREMENTS du ùarjordome sur Médiaparte parlent aussi de la collusion entre l'Elysée et les gestionnaire des biens, mais il n'y aura rien NI DANS LES MEDIAS ni en justice sur le suivi des chèques. La monarchie était moins corrompue que ce régime, malgré des enregistrements ultra-clairs dont aucun médias n'a repris la teneur exacte, qui fait froid dans le dos et qui ne supportent aucune contestations sur l'implication des mis en cause.
La preuve est là, audible par tous, et les médias noient l'affaire en parlant de la réforme des retraites, du foot et des radars, le fond de l'affaire n'est jamais abordée !!!

292.Posté par papy roger le 28/06/2010 12:21
A propos des retraites : à condition que la droite accepte de ne pa toucher au "symbole des 60 ans" et que la gauche accepte que l'on touche au "symbole des 35 heures". Pourquoi ne pourrait-on pas maintenir l'âge légal à partir duquel on peut faire valoir ses droits à la retraite à 60 ans, en revenant aux 39 heures hebdomadaires et en augmentant légèrement les cotisations retraites? Bien sûr, à condition que droite et gauche soient d'accord. Mais la politique gangrène cette réforme et ceux sont les "petits" qui paieront.

291.Posté par Gourgeon le 28/06/2010 11:20
M. Kahn, vous qui avez l'habitude du monde politique, dites-moi : à propos des retraites, aucun journaliste ne fait remarquer à Eric Woert qu'avec sa réforme, il faudra commencer à travailler et donc à cotiser à taux plein pour sa retraite à partir de l'âge de 21 ans pour pouvoir faire valoir ses droits à la retraite à taux plein à 62 ans. Etant donné que peu de jeunes travaillent avant 21 ans, notamment les étudiants, peu pourront prendre leur retraite à 62 ans, a taux plein. Donc, beaucoup auront leur retaite au delà de 62 ans. Pourquoi les journalistes ne lui en font jamais la remarque? y aurait-il entente entre les medias et les politiques?

290.Posté par Pauvre France le 28/06/2010 09:59
Je travaille avec des Belges et ,l'autre jour - une fois - , je leur dis : "tiens ,vous n'avez encore pas de premier ministre -cette fois - , si vous voulez , on vous prête notre président , ça nous fera des vacances ! "
Réponse - cinglante - :
" Ton Naboleon , tu peux te le garder , et pis d'abord , tu sais - une fois , pour toi - comment qu'on appelle ici une espèce de bestiole de Français qu' a voté Sarko et pis qu'est pas dans la merde asst'heure ,eh ben - vu la tonne de bois qu'y porte sur la tête : un SARKORNARD!
Et j'avoue ne rien avoir eu à répondre , et malheureusement les faits semblent leur donner de plus en plus raison...

289.Posté par mektoub le 28/06/2010 01:49
288 robertoman

Vous n'êtes sans doute pas un cas isolé mais plus probablement au début d'un mouvement qui devrait s'étendre.
Ce qui a beaucoup changé c'est le timing, avant la politique se faisait sur le long ou moyen terme.
Puis, les financiers ont donné le signal, après la chute du communisme, en dérégulant à l'extrême et en faisant sauter tous les freins et garde fous restants.
Leurs profits ont alors explosé ont détriment des classes moyennes en premier puis en poussant les autres vers la précarité voir l'exclusion.
Chacun a pu constater les excès de cette mentalité chacun pour soi et tout, tout de suite.

Le malheur pour nous est que les politiques non seulement n'ont pas réagi mais se sont alignés sur le pire dans cette course à l'accaparement de la richesse nationale.

1 2 3 4 5 » ... 16