Deux fusibles sautent… pas encore la panne généralisée




Non, le camp sarkozyste ne s’effondre pas encore mais il recule très fortement.
Ainsi, une élection législative partielle se déroulait-elle hier, dans les Yvelines, l’une des circonscriptions les plus à droite de France (celle de Christine Boutin). Il est plus que probable que pour la première fois la gauche, en l’occurrence écologiste, l’emportera. Localement c’est un petit séisme.
Mais, avec 40,7% des suffrages, la droite ne s’effondre pas. Elle perd énormément par rapport aux législatives de 2007 mais ne régresse que de 3% environ par rapport à l’année dernière.
Cet avertissement va-t-il conduire à tailler dans le vif plus vite que prévu ?

La démission d’Alain Joyandet et de Christian Blanc, si l’on en croit les commentaires entendus, hier soir, sur les radios, aurait obéit à une consigne de Nicolas Sarkozy, qui entend ainsi lâcher du lest, donner un gage à l’opinion et sauver de la sorte le soldat Woerth. C’est, d’ailleurs, ce qu’a fini par confirmer l’Elysée en prétendant, dans un communiqué, que le chef de l’Etat avait demandé à ses deux secrétaires d’Etat de quitter le gouvernement. Mais alors pourquoi à ces deux à seulement ?

Les informations que j’ai pu recueillir sont un peu différentes. En réalité, Sarkozy espérait, effectivement, attendre le mois de novembre pour procéder à un remaniement à froid. Et, éventuellement, changer de premier ministre, comme le lui conseille Alain Minc, puisqu’il considère que l’image de François Fillon contribue à brouiller la sienne. Mais, « livrés aux chiens » par le président de la République en personne, jetés en pâture pour faire diversion, Blanc et Joyandet (surtout Joyandet, tout dévoué à Sarkozy dont il est l’ami) se sont sentis trahis et ont estimé, aux vues des réactions de la rue qui les regardaient comme des pestiférés, que la situation était devenue pour eux intenable.
Ils ont, en quelque sorte, craqué.

Mais, du coup, au grand désappointement de l’Elysée, ils ont contribué à augmenter la pression psychologique qui pèse sur le pouvoir et à fragiliser Eric Woerth.
D’autant que, chaque jour, amène de nouvelles révélations en concernant d’ « étranges coïncidences ». Ainsi, Marianne et le JDD rapportent cet imbroglio : le richissime marchand de tableau Daniel Wildenstein, aujourd’hui décédé, laisse une fortune de trois milliards d’euros. Or, sa veuve, en conflit avec son beau-fils, qu’elle accuse de vouloir rafler l’héritage, a écrit plusieurs lettres au Fisc français pour révéler qu’elle avait découvert que son mari c’était livré à des entreprises d’évasions fiscales et donc de fraudes de très grande ampleur grâce à des trusts bidons installés dans des paradis offshore. Or, elle n’a obtenu aucune réponse et aucune enquête n’a été entreprise. Or, il se trouve que Guy Wildenstein, le fils de Daniel, est membre de l’UMP, gros contributeur à la campagne de Sarkozy, membre du club premium dont Eric Woerth est le président et très lié, en outre, à l’ex ministre du budget à travers le milieu des courses de Chantilly.
Cela ne prouve évidemment rien puisque la veuve Wildenstein est en conflit avec son beau fils ; mais contribue à entretenir les suspicions.

Quant à la presse suisse, revancharde, elle raconte, qu’en 2007, Eric Woerth, en tant que trésorier de l’UMP, organisa à Genève, au Crown Plaza et au Caviar House – ça ne s’invente pas – une réunion de tous les évadés fiscaux réfugiés en Suisse, au cours de laquelle il récolta 7 millions d’euros pour la campagne de Nicolas Sarkozy. Les mêmes journaux suisses font état, mais sans preuve, d’un transfert de 280 millions d’euros de la maison Bettencourt sur l’UBS de Genève.
Mais, halte au feu ! Y compris au feu au lac.
Simone Weil et Michel Rocard ont lancé, on le sait, un appel en ce sens. Il est évident qu’ils ne l’ont pas fait spontanément.
C’est initiative appelle deux remarques : 1) renoncer à dénoncer ce qui doit l’être et que tout le monde sait, cela revient à abandonner cette fonction au Front Nationale. Et à entretenir le discours du « ils se valent tous, pas un pour racheter l’autre ». Rocard est décidemment un grand stratège. 2) En revanche, c’est vrai, il ne faut pas s’acharner sur Eric Woerth. Peut-être est-il réellement d’une grande honnêteté « personnelle ». C’est, en fait, d’un système qu’il s’agit, pas d’un homme. Mais il se trouve que cet homme incarne et porte ce système pour le compte d’un plus gradé que lui.

****
  A propos du jugement intervenu à l’issue du procès des émeutiers de Villiers-le-Bel : que cherche-t-on ? A mettre le feu dans les esprits ? D’un côté un laxisme coupable (par rapport à l’incivilité, la tolérance zéro n’est pas un gros mot) mais de l’autre un jugement d’une brutale disproportion digne d’une justice tchétchène.
                 
****

Merci pour les excellents témoignages sur l’état de l’opinion. Mais j’aurais aimé qu’ils soient plus nombreux.
Merci aussi à Kerjean pour l’originalité et l’intérêt de son approche historique du concept de révolution.
                   
****

MESSAGE IMPORTANT : Ce blog et ce forum vont s’interrompre en juillet, mais ne reprendront pas en septembre. J’en suis triste, profondément. J’aurais tant voulu que nous réussissions tous ensemble cette expérience. Que nous fassions vivre un espace de liberté innovant et constructif. Mais les nouvelles dérives d’hier (dont le dénommé Elie Arié est effectivement le principal responsable), et le refus de toute modération pourtant indispensable m’ont convaincu que ce n’était quasiment pas possible. Sauf, comme c’est le cas de beaucoup d’autres blogs, à se désintéresser complètement des commentaires. Mais cela irait contre notre philosophie, contre notre volonté d’échange. D’autant, et c’est mon plus grand regret, que de nombreux forumistes m’ont beaucoup apporté par leur talent, leur savoir, leur authenticité.
C’est d’autant plus dommage que ce vrai échec est paradoxalement la conséquence d’un vrai succès. Il faudra imaginer d’autres formes d’interventions collectives.

Dimanche 4 Juillet 2010
Jean-François Kahn

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

407.Posté par Franz le 10/07/2010 17:41
406.Posté par Elie Arié

Et donc, ta réflexion et ton engagement politique se limitent à cet essentiel-là ? Ne connaissant pas ta vie, admettons que ceci soit le produit d’un triste naufrage.

De là à prêter ces intentions à quiconque, c’est un procédé qui ne t’honore pas. Sans doute espères-tu instrumenter la décision de la personne à laquelle tu prétends t’adresser. Ce qui, si cela était nécessaire, montre ton degré de perversité. Fais-tu partie de ceux qui, au moment de disparaître exigent d’éliminer avec eux le plus grand nombre de personnes ?

Les centaines de posts montrent qu’au-delà des quelques commentateurs, il existent de très nombreux lecteurs. Qui eux ne boudent pas leur plaisir en y lisant plus que quelques cancans.

Sans vouloir les juger, il n’est pas besoin de grands discours pour percevoir les qualités humaines de ceux qui s’expriment. Tu auras beau faire, Elie, entre toi et M. Khan, il n’y a pas photo.

Salut
Franz

406.Posté par Elie Arié le 10/07/2010 16:43
pour finir par l'essentiel:

(Je le remets, pour qu'il reste visible par ceux qui l'auraient loupé)

À JFK PAR JFK
___________________

Puisque JFK se refuse à répondre à ma question "Pourquoi avoir ouvert ce blog? Et pourquoi le fermer?" , je vais répondre à sa place.
_________________________________


Comme beaucoup de gens de 72 ans (n'est-ce pas, Elie Arié?) j'ai du mal à admettre que mon temps est passé, que l'heure de quitter le devant de la scène est venue, et mon inconscient m'a bien trahi en me faisant nommer mon blog "Tourner la Page".

J'ai entrepris un projet politique pour faire encore parler de moi, jusqu'en 2012 ("encore une minute, monsieur le bourreau!"), via le CRREA; je n'ai pas à expliquer ici en quoi il consiste, mais toujours est-il qu'il aurait été utile de pouvoir recruter des gens, non pas pour leurs apports (ceux-là sont au CRREA), mais pour "faire nombre".

C'est la raison d'être de ce blog: créer un groupe de moutons qui me suivent, un peu comme Ségolène Royal avec ses 10 000 inconditionnels de Désirs d' Avenir.

C'est ainsi que ce blog a été conçu: des sujets évidemment choisis pour ceux qui réagissent à l'émotion (un billet quotidien sur Woerth, des petits cancans, 3 ou 4 sujets par jour pour "ratisser large") , mes analyses sérieuses planquées dans "Réflexions" où personne ne va, la démagogie la plus basse envers les commentateurs ("que vous êtes intelligents, que vous écrivez bien, comme vous m'apportez de choses!"- devoir écrire ça pour un Chanez ou une Calamity Jane, il faut le faire, mais on n'a rien sans rien).

Mais, voilà: la pêche n'a pas été bonne; il n'y a qu'une trentaine de commentateurs réguliers, et cela ne vaut pas la peine de pondre un billet quotidien pour un si maigre résultat; l'idée de fermer ce blog s'est progressivement imposée à moi, au fur et à mesure que je me suis aperçu que le nombre de futurs adhérents potentiels ne décollerait jamais.
________________________________________

C'est à peu près ça, n'est-ce pas, JFK?

405.Posté par Gino Tubour le 08/07/2010 12:53
Le "susnommé Elie Arié" est visiblement le champion du monde de la politique d'échange d'idées, incroyable sa mauvaise foi. Il me fait penser à ces petits barons de la politique qui ne veulent jamais lâcher le morceau.
Débat d'idées oui mais E.A. veut avoir le dernier mot . Via les internautes qu'il accuse il veut se faire JFK.
Il faut prendre au sérieux la politique mais il ne faut pas se prendre au sérieux quand on la commente. C'est ce que JFK donne à voir chaque jour et chaque jour il tourne la page .
Quand on sait que chaque jour un tsunami peut balayer nos océans il faut reconnaitre que chaque jour nos certitudes peuvent être remises en question.
"Est-ce ainsi que les hommes vivent ?"
Je n'imagine pas Elie Arié oublier son notebook et s'oublier en buvant un verre, ne plus bouillir dans son cerveau.
Mais café boulu, café foutu..

404.Posté par Toyan le 08/07/2010 11:43
Elie Arié ou le Belphegor du WEB...il aura pourrit plus d'un site...

Dommage pour votre blog qui était très intéressant

403.Posté par Martine skopan le 07/07/2010 15:01
Pourquoi ne pas continuer une chronique sans commentaires? Sans toute cette logorrhée narcissique de la part des Arie and co qui ne merite que le silence et que je ne lis plus depuis des mois. Ce n'est pas le moment de quitter le navire, on a besoin de vous !

402.Posté par sebastien (31) le 06/07/2010 14:44
A Monsieur Jean-François Kahn,

Monsieur, je vous prie, n'interrompez pas ce blog. C'est la première fois que j'y écris, même si j'y "passe" souvent; sans doute n'ai-je pas les "moyens" d'y contribuer (au sens intellectuel et culturel s'entend).
Vous restez de mon point de vue une référence en matière d'analyse de l'actualité, et un puits de culture.
Nous avons besoin de vous.

Sébastien

401.Posté par Le "dénommé Elie Arié" le 06/07/2010 11:11
@ JFK

Tout forum, quel qu'en soit le mode d'organisation:

-attire inévitablement, du fait de la protection que confère l'anonymat, les commentaires de défoulement psychopathologiques; la seule façon de les éviter est d'exiger une inscription préalable avec identification (comme sur Marianne2.fr, @rrêt sur images, etc.); ça n'empêche pas de poster sous un pseudo, mais le posteur sait que son identité est connue du modérateur du site, et ça évite bien des dérapages; quand aux vrais givrés, dont Internet est le paradis, ils doivent être éliminés.

-finit par regrouper un petit groupe de gens, un noyau de fidèles, qui représentent 90 % des messages, sur la base d' une "pensée unique" (ici, à l'évidence, "la gauche de la gauche", l'antisarkozysme primaire et et la révolution imminente) rendant impossible un débat constructif qui suppose une certaine ouverture d'esprit; par ailleurs, ces habitués finissent par bien se connaître, et les échanges personnels prennent le pas sur les échanges d'idées.

400.Posté par une autre idée le 06/07/2010 03:13
on déclinerait son identité , sa couleur , ses tendances politiques , un peu comme a l usine , dira si l'on penche cgt ou fo , une fois classé , cadré ça devrait rouler beaucoup mieux ma poule , prouver que son casier judiciaire est bien vierge , que l'on a jamais eu envie de tuer son voisin ni avoir battu sa femme

399.Posté par une autre idée le 06/07/2010 03:07
oui, il faudrait en quelque sorte une petite censure , un tri sélectif à l'entrée , pourqu'oi pas un club privé , ou seuls les gens du grand monde pourraient participer , avec un portier de service pour repousser la racaille

398.Posté par antennerelais le 06/07/2010 02:58
@ JFK

Pour résoudre votre problème de commentaires il pourrait suffire d'adopter le système dit de "modération à priori" : c'est à dire que pour apparaître les commentaires doivent d'abord être validés par le modérateur (qui peut être l'auteur du blog, ou quelqu'un d'autre).

Vous éviterez ainsi que ce blog devenu "forum", se transforme en "chat", en messagerie instantanée (comme cela semble être le cas actuellement) : les gens finissant par se répondre du tac au tac, sans même se relire, avec à la clé disputes etc. Ce n'est vraiment pas le but d'un espace de discussion, et un endroit très fréquenté comme le vôtre rend peut-être nécessaire cette modération à priori. Avec ce système on prend davantage la peine de soigner ce que l'on écrit, et aussi de lire ce qu'écrivent les autres. Et encore une fois cela découragera les dialogues de type "chat" de 2 lignes à chaque fois, qui encombrent les commentaires (au moment où j'écris il y a presque 400 commentaires) et découragent les lecteurs de passage de venir les lire. En tous cas vous pourriez essayer le système !

397.Posté par WILMET le 06/07/2010 01:23
@ Jean François Kahn.

Je suis vraiment déçu que vous stoppiez ce blog à la rentrée. (la majorité silencieuse doit penser la même chose)
Je suis avec vous depuis l'événement du jeudi, j'ai toujours été abonné.
Je suis généralement d'accord avec vous à 97%. J'ai un plaisir fou de vous lire chaque jour et dans Marianne.
Je lis la première page des blogueurs, avant d'aller sur Sarkoland pour survoler le reste.

Les blogueurs très érudits (lol) pour ma part, ne m'apportent rien, et leurs écrits sont dignes d'une cour de récréation.
En clair, ces gens m'emmerdent, en restant poli. Kerjean comme ce soir et les autres m'emmerdent ! Que font ces gens dans la vie, qui sont-ils, quel job, quelle histoire, quelle vie, quel lieu de vie?
ELIMINEZ-LES. GUILLOTINEZ-LES mais continuez à apporter la réflexion et les idées dont beaucoup de gens ont besoin.
Je transmets votre blog souvent à des amis ou ma famille. Vous êtes souvent une source de réflexion entre amis. Le tout sans cirage aucun. Un jour, nous gagnerons...

Cordialement.
Dominique

396.Posté par Saul le 06/07/2010 00:50
"mais si personne ne produisait plus du tout de riz, cette spéculation-là s'arrêterait. "

pas dit...puisque produit alors de plus en plus rare ( puisque plus de production ), spéculation à la hausse, jusqu' au jour où c' est trop cher pour etre acheté, et là krach .
quand ça ne touche qu' un seul domaine ( ici le riz ), ça va, y' a les autres pour compenser..
mais quand ça touche de plus en plus plusieurs domaines, ou quand c 'est lié avec d' autre ( par la titrisation "mixte" ) en meme temps ( comme c' est le cas aujourd' hui ), ça peut tourner vinaigre
( ex des subprimes...)

395.Posté par anco le 06/07/2010 00:37
donc arrêter de produire du riz pour arrêter la spéculation
...ou réguler la spéculation pour que ceux qui la produise gagne leur croûte et que ceux qui l'achète ne se ruine pas ou même ne puisse l'acheter ?

c'est la question morale, là !

394.Posté par Georgina le 06/07/2010 00:32
Mr JF Kahn,

Je lis vos billets sur ce blog depuis sa création et j'ai eu la satisfaction intense de pouvoir assister aux deux réunions du CRREA sur les retraites et sur le système financier. Le désir de participer à ces rencontres est la suite logique pour moi de la lecture de vos billets même si les forums qui suivaient étaient trop souvent à mon goût une bousculade de "moi je" où le désir de convaincre dominait le besoin de faire réfléchir...

Bien sûr, pas tout le monde, ni tout le temps pour les "moi je"... mais ils prenaient une telle place que j'ai fini par ne plus lire aucun post, sauf ceux de ce forum (de 1 à 200) où je voulais prendre la température face à votre annonce de "tout"(?) arrêter.

Et pour conclure je m'associe à la déception et aux regrets de "ceux" pour lesquels vous êtes une bouffée d'oxygène dans un paysage médiatique asphyxié : je ne comprends pas pourquoi vous renoncez totalement ici à continuer de nous faire réfléchir.
Même si vous n'êtes pas le seul dans la blogosphère (P. Jorion, F. Lordon,... par ex.) vous faites partie pour moi (et pour beaucoup d'autres il me semble) des esprits bien informés et bien formés pour résister aux idées préconçues et aux discours orthodoxes aliénants en nous faisant - j'insiste - REFLECHIR !!!

J'espère que vous trouverez la formule qui vous convient pour continuer cette tâche qui semble "vous coller à la peau et qui vous va comme un gant"... Bien sûr c'est mon point de vue, mais puisse-t-il rejoindre le vôtre !
Bien sincèrement

393.Posté par anco le 06/07/2010 00:31
384 Le dénommé...

"et dirigé dans un seul sens, celui d'enrichir les plus riches... "

Ça, c'est une conséquence, un effet; mais un chaos n'a pas d'objectif moral.
///////
Non, rien de moral seul de la physique, le flux est dirigé vers la finance donc le Chaos n'en est plus un !

La théorie du chaos, à mon sens, serait plus adapté au libéralisme non financiarisé


392.Posté par Le "dénommé Elie Arié" le 06/07/2010 00:30
@ Saul

Oui, mais si personne ne produisait plus du tout de riz, cette spéculation-là s'arrêterait.

391.Posté par Saul le 06/07/2010 00:28
Elie Arié,
"i on manque de papier, suffit de rajouter quelques zéros à la somme "

donc surévaluation de la valeur.. : )

390.Posté par hélène le 06/07/2010 00:27
385.Posté par Le "dénommé Elie Arié" le 06/07/2010 00:20
"c'est la Chine qui tire la croissance mondiale"

Suitre de l'article de Jorion :


...Quand auront été épuisées, en Chine, les vertus d’une combinaison pragmatique du meilleur du capitalisme d’État et du capitalisme de marché, le théorème aura été démontré : il existe au sein des sociétés humaines un obstacle insurmontable : un seuil indépassable dans la logique capitaliste, quelle que soit la variété des formes qui sont choisies – ou, plutôt, expérimentées.

389.Posté par Saul le 06/07/2010 00:26
"sans production réelle de biens:"

c' est pourtant ce qui se passe de plus en plus...


"c'est la Chine qui tire la croissance mondiale; le virtuel et le réel sont intimement liés, sinon tout le monde pourrait s'enrichir (ou se ruiner) en spéculant, sans que personne ne se fatigue à produire quoi que ce soit: mais ce ne serait pas possible."

pareil...la spéculation devient la règle dans les échanges financiers : beaucoup spéculent par ex sur des matières 1ères par ex, en achetant par avance des stocks de riz, puis en les revendant...sans que le spéculateur n' en ait la possession physique, et surtout, le plus marrant, sans que ce riz ne soit encore produit....

388.Posté par Le "dénommé Elie Arié" le 06/07/2010 00:26
@ Saul

"s' il fallait en avoir l' équivalent physique ( billets etc "

Rien de plus virtuel qu'un billet: ce n'est qu'un bout de papier sur lequel on a écrit une somme; si on manque de papier, suffit de rajouter quelques zéros à la somme; d'ailleurs, avec la généralisation des cartes bancaires, les billets pourraient très bien disparaître aussi (sauf quelques piécettes pour les machines à café...).

Au passage: le remplacement des billets par la généralisation du paiement par cartes bancaires, ce serait la fin du travail au noir et du déficit de la Sécu...

1 2 3 4 5 » ... 21